Mission Rio São Francisco – Première à Maceio, FotoSururu 2019.
Manifeste des auteurs

La Mission Rio Sao Francisco est une nécessaire réflexion sur un territoire en péril couplée à une recherche de concepts et de formes. Nous sommes une coopérative d’auteurs : photographes, artistes visuels, vidéastes, poètes, écrivains, peintres, géographes, muséologues, journalistes, chefs de cuisine…  Nous nous sommes réunis autour d’un objectif commun. Celui de mettre en évidence un territoire mythique menacé par la prédation capitaliste.
Il est urgent de s’unir et de coordonner sérieusement nos efforts pour la survie Rio Sao Francisco, la préservation de la culture et de la mémoire sociale des habitants de son bassin.
Les premières prises de vue ont commencé en aout 2018 sur la partie basse du fleuve. Nous avions à l’époque des préoccupations liées à l’éducation à l’environnement, la déforestation, la sécheresse, la pollution. Des crimes contre l’environnement comme la rupture du barrage de Brumadinho de la compagnie Vale, après celui de Mariana rendent la situation encore plus désespérante. Nous savons que ces crimes ne sont pas isolés. Ils existent d’autres barrages retenant des boues hautement toxiques qui sont en risque de rupture menaçant la vie du fleuve pour les siècles futurs. Cette situation est le résultat de la privatisation en 1997 de la compagnie minière Vale. Les pertes en vies humaines n’affecteront pas les dividendes des actionnaires puisque ce genre de tragédie est prévu au budget. Les barrages de stockage des boues toxiques sont construits au moindre coût pour gérer un profit maximum en faisant l’impasse totale sur la responsabilité sociale et environnementale. Nous n’oublions pas Mariana et Brumadinho. Nous n’oublions pas les derniers titres qui indiquent qu’il n’y a pas de plan B pour la sauvegarde du fleuve Sao Francisco.
Notre production, au-delà du documentaire, est un élément dans la nécessaire prise de conscience que nous sommes embarqués pour le même destin de citoyens du monde, pour la survie de la planète. Notre responsabilité est esthétique mais aussi éthique.
Coopératifs, nous sommes ouverts à toute participation qui engagée dans le combat pour la survie du Sao Francisco, contribuera au succès de cette entreprise humaniste.

Bon voyage pour le fleuve

Celso Brandão, Carmen Lúcia Dantas, Cíntia Ribeiro, Fabiana Figueiredo, Fausto Chermont, Fernando Fiúza, Ísis Medeiros, Pedro Amaral, Nair Benedicto.

Maceió, avril 2019 – FotoSururu